Les costumes traditionnels bigoudens portés par le cercle

C'est le film "Le cheval d'orgueil" qui a impulsé l'idée des reconstitutions de costumes au sein du cercle. Jusqu'alors, le cercle, comme tous les autres, se contentait de porter les dernières modes vestimentaires. Pour les exigences du tournage, il a fallu "ré-inventer" des costumes anciens. C'est ainsi que le cercle s'est plongé dans un collectage sans fond, dans des projets souvent audacieux de reconstitutions.

Costumes de mariées en blanc, costumes d'hommes des années 1815, costumes de jeunes femmes des années 1950, costumes de femmes des années 1920, costumes de mariées des années 1880, sont autant de séries de costumes qui ont ponctué la vie du groupe et de ses prestations.

Costume de mariée 

vers 1880

Costume imposant et haut en couleur, le costume de mariée de la fin du XIXè siècle est un incontournable au cercle celtique de Pont-l'Abbé. La coiffe n'a pas encore pris son envol, elle mesure encore que quelques centimètres. Les trois jupes superposées lui confère cette silhouette particulière, appréciée des artistes tels que Lemordant ou Lucien Simon.

Costumes de mariée

vers 1950

​Costume de mariée des femmes qui portent encore la coiffe aujourd'hui, il est le symbole d'une résistance à l'uniformisation des modes aujourd'hui mais aussi d'hier. Il ne ressemble à aucun autre en Bretagne.

Il en va de même aujourd'hui où peu de groupes portent avec fierté les dernières modes de leurs pays.

Costume de mariée

vers 1937 - 1939

Costumes extravagants, juste d'avant-guerre, où les femmes, brodant elles-mêmes leurs costumes, se sont permises toutes les fantaisies.

La coiffe bigoudène est plus qu'un couvre-chef, c'est un difficile exercice de style qui fait toute notre identité. Ne pas la porter serait être comme tout le monde...

Costume homme

vers 1815

Témoignage ténu des costumes dans le premier quart du XIXè siècle, ces costumes sont le fruit de longues recherches. Ils témoignent d'un sens de l'apparat déjà très développé, avec des superpositions de boutons aux couleurs acidulés, de motifs de broderie affirmés, de l'existence ancienne de superpositions de gilets... Le costume homme ira en s'appauvrissant jusqu'à disparaitre 50 ans avant celui des femmes.

Le cercle celtique de Pont-l'Abbé